La guerre du Pacifique et le remodelage des frontières
lundi 4 décembre 2006
par toutsurlechili

Au début du xixe siècle, quelques pionniers chiliens commencèrent à explorer le désert d’Atacama, à la recherche de cuivre, d’or, d’argent, de guano (1), mais plus encore de nitrate. Une fois les gisements découverts, ils furent exploités avec une main d’œuvre presque exclusivement chilienne.

Au temps de la colonie, les frontières avaient été délimitées de manière assez aléatoires dans des régions qui paraissaient sans intérêts. Des traités successifs fixèrent la frontière nord au 24e parallèle, au sud d’Antofagasta. Mais bientôt des différents opposèrent le Pérou et la Bolivie au Chili.

Le gouvernement du Chili, encouragé par les Anglais qui avaient de forts intérêts économiques dans la région, déclencha alors la guerre du Pacifique en s’emparant d’Antofagasta en 1879. Le conflit fut d’abord maritime, puis terrestre et se termina en 1883 par la victoire du Chili. Les provinces d’Antofagasta (boliviennes) et de Tarapaca (péruviennes) furent définitivement annexées au Chili, alors que la région de Tacna et d’Arica lui était cédée temporairement. Un plébiscite devait décider du devenir de cette région. Il n’eut jamais lieu et, en 1929, Tacna fut rendue au Pérou, alors qu’Arica restait chilienne.

Le pars était totalement orienté vers le nord où semblait se concentrer les richesses. Ce faisant, il délaissait les provinces australes. L’Argentine, qu’un différent opposait depuis longtemps au Chili quant à la Patagonie, profita du conflit se déroulant au nord pour pousser les Chiliens à un accord sur un nouveau tracé frontalier. Un traité fut signé en 1881 établissant la limite entre les deux pays à la ligne de partage des eaux andines.

(1) Engrais enrichi en phosphate et en azote, provenant d’excréments d’oiseaux, de chauves-souris ou de traitement de débris de poissons.

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message