Tout sur le Chili
Mercredi 22 novembre - s. Cecilia (Cécile)
Accueil du siteHistoire
De quels écrivains chiliens avez-vous déjà lu un livre ?
Isabel ALLENDE
 [tally] 27%
Pablo NERUDA
 [tally] 30%
Antonio SKARMETA
 [tally] 4%
Francisco COLOANE
 [tally] 7%
Luis SEPULVEDA
 [tally] 19%
Aucun, car je ne les connais pas
 [tally] 13%
votes: 467 Sondages
Statistiques des visites :
37 aujourd'hui
64 hier
   
Histoire contemporaine
lundi 4 décembre 2006
par toutsurlechili
popularité : 1%

En 1952, l’ancien dictateur Carlos Ibañez gagne les élections présidentielles, soutenu par une coalition hétérogène de conservateurs, de populistes et de fascistes. Son gouvernement conduit une politique incohérente et devient très vite impopulaire.

Les élections suivantes, celles de 1958, sont remportées par Jorge Alessandri, appuyé par les partis de droite. Sous son septennat, des progrès sont réalisés dans le domaine culturel et économique, mais on note surtout un important développement industriel. Cependant, dès 1960, il doit affronter une importante agitation sociale, et il devient évident que l’initiative politique est dans le camp de la gauche.

Lors du scrutin de 1964, deux candidats s’affrontent : Salvador Allende, qui se présente pour la troisième fois comme leader de la coalition socialo-communiste et Edourado Frei, fondateur et président du jeune parti démocrate-chrétien, empreint d’humanisme chrétien. La droite et le centre, farouchement opposé à Allende, choisirent donc, faute de mieux, de soutenir la candidature de Frei. Les Etats-Unis épaulent ce dernier et financent une grande partie de sa campagne électorale. Une puissante propagande anticommuniste est difusée.

Frei gagne les élections. Il met en place un train de réformes importantes : organisations des syndicats, de comités de voisinage, de centre de mères au foyer ; amélioration de l’habitat, de l’éducation, des services sociaux ; « chilénisation » du cuivre ; réformes agraires...

Mais sa politique bute sur de nombreux écueils : obstruction du congrès, où il n’a pas la majorité, tiédeur de ses propres partisans face à la réforme agraire, dépendance accrue vis-à-vis du capital étranger, migration rurale incontrôlée venant grossir les bidonvilles, inflation croissante.

Si ces réformes, bien que menées timidement, effrayent les milieux de droite, les lenteurs et les hésitations de Frei et son rapprochement de plus en plus perceptible avec les conservateurs, mécontentent la gauche chilienne.

 


Accéder à l’annuaire ou au forum pour plus d’informations


Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Le Chili préhispanique
    4 décembre 2006

  2. La conquête
    4 décembre 2006

  3. La consolidation de la conquête
    4 décembre 2006

  4. La Colonie
    4 décembre 2006

  5. L’indépendance
    4 décembre 2006

  6. La consolidation de la République
    4 décembre 2006

  7. La guerre du Pacifique et le remodelage des frontières
    4 décembre 2006

  8. Changements de Société
    4 décembre 2006

  9. Histoire contemporaine
    4 décembre 2006

  10. Allende, "El Chicho"
    4 décembre 2006

  11. Le coup d’Etat
    4 décembre 2006

  12. L’arrestation de Pinochet
    4 décembre 2006